Vous est-il déjà arrivé de vous retrouver dans une impasse ?

  • Ne plus être inspiré au travail
  • Rencontrer un problème qui paraît insoluble
  • Manquer d’autorité face à vos enfants

Dans cette situation, les réactions courante sont les suivantes :

  • On s’entête

Nous restons continuons à employer des mots ou à entretenir un comportement inefficace.

  • Les pensées négatives surgissent

Nous commençons à juger l’autre négativement voire à nous dénigrer par manque d’estime de soi.

  • Les sentiments négatifs coulent à flot (la peur, la frustration, la colère…)

Notre impuissance nous met dans tous nos états et voilà que la colère, la peur, ou la frustration nous domine.

  • Les plaintes dominent (mon patron est injuste, mes enfants sont insupportables, ma femme me rend fou, mes parents exagèrent, mes voisins sont mal élevés etc…)

Nous nous positionnons en victime alors qu’il vaudrait mieux prendre nos responsabilités pour agir en conséquence.

Et si vous faisiez une pause ?

1. Chasser les pensées négatives

Face à toute situation, aussi inconfortable soit elle, se sont nos pensées négatives qui amplifient le problème voir le crée. Ensuite, lorsque nous laissons ces pensées destructrices prendre le contrôle, nous réagissons de façon inadaptée, donc inefficace.

En fait, ce qu’il faut se dire en cas de problème, c’est que nous ne sommes pas le seul à en faire l’expérience. Tous les êtres humains ont cela en commun. Nous rencontrons tous des problèmes plus au moins graves, tout au long de notre vie. Que ce soit les problèmes d’argent, les problèmes familiaux ou les problèmes au travail …

Lorsque nous prenons conscience de ce fait, cela aide déjà un peu.

A présent, vous pouvez chasser vos pensées négatives. Ça va aller, tout finit par s’arranger.

Les pensées négatives sont un poison redoutable. Elles peuvent nous rendre la vie très difficile. C’est une véritable torture.

J’en ai déjà fait l’expérience et j’imagine que vous également.

Depuis que j’ai décidé de n’entretenir que des pensées positives, peu importe les événements, je fais l’expérience du bonheur à l’état pur. Mon niveau de stress est presque égal à zéro car je sais comment stopper toute pensée improductive.

Avant de vous faire part de mes différentes techniques, je tiens à souligner encore une fois, que l’image que l’on se crée face à un problème est souvent le seul problème à résoudre.

En effet, une pensée négative engendre une réaction improductive.

2. Identifier son besoin immédiat

Chaque être humain a besoin de : sécurité, intimité, distraction, autonomie…

Avez-vous besoin de repos ? De manger ? De reconnaissance ? D’autonomie ?

Tant que vous n’aurez pas identifier votre besoin immédiat, il vous sera impossible de trouver une solution pérenne. Il est important d’observer une méthode qui fonctionne pour pouvoir vous débarrasser définitivement du problème.

Que pouvez-vous faire pour satisfaire immédiatement ce besoin ?

Exemple : J’ai déjà eu un manager qui, limite, me fliquait. Il voulait savoir à la minute près tout ce que j’avais accompli pendant mes heures de travail.

Mon besoin d’autonomie était sérieusement menacé.

3. Se concentrer sur les faits

  • Observer la situation sans la juger, sans se juger

Exemple : Mon manager voulait s’assurer que je remplissais mes obligations professionnelles, pour pouvoir rendre des comptes détaillés à ses supérieurs hiérarchiques.

  • Noter les erreurs et les réussites

Exemple : Je devais établir un rapport hebdomadaire sur l’avancée des projets en cours. Je le faisais dans un cahier, avant de le rédiger sur Word le vendredi, puis de le publier sur l’ENT.

  • Identifier ce qui n’a pas fonctionné

Exemple : Ma méthode empêchait mon manager de prendre connaissance progressivement de l’avancée des projets.

  • Abandonner ce qui n’a pas fonctionné

Exemple : Je me suis mise à sa place, et j’ai compris que ma méthode le stressait. Il ne pouvait pas avoir les infos quand il le voulait. Son besoin de sécurité n’était pas satisfait.

  • Privilégier ce qui a fonctionné

Je lui ai donc proposé un compromis. Lui envoyer par courriel tous les jours, une copie du compte rendu. Ensuite, l’améliorer le vendredi, pour le mettre à la disposition de tous sur l’ENT.

Il a accepté et tout le monde était satisfait.

Il est parfait indispensable de respecter les étapes ci-dessous pour ne pas amplifier un problème ou un conflit.

4. S’éloigner du problème

  • S’isoler

Vous pouvez vous isoler temporairement le temps de vous remettre de vos émotions. En effet, dès fois la colère est telle que pour éviter de dire des mots blessants que l’on regrette toujours, le mieux c’est de mettre temporairement une distance entre vous et la personne qui vous irrite.

Ensuite, pratiquez l’inspiration profonde. Cela va non seulement vous aider à vous relaxer, mais c’est une technique qui atténue la fatigue.

Avec la bouche fermée, inspirez lentement et sans forcer par le nez. Pour vous aider, imaginez-vous en train de remplir d’air votre ventre en commençant par le bas. Une fois que vous avez atteint une inspiration maximale, retenez votre souffle pendant 3 secondes.

Enfin, expirez, lentement et calmement, jusqu’à ce qu’à vider complétement vos poumons. Tirer sur la ceinture abdominale permet de s’assurer que les poumons sont vides de tout l’air qu’ils contenaient.

Répétez ces étapes 3 fois minimum et aussi souvent que vous en ressentez le besoin.

  • Aller marcher

Une étude américaine a clairement démontré que la marche permet de booster son efficacité (Marily Oppezzo et Daniel L.Scwartz chercheurs à l’Université de Stanford). D’ailleurs, dans son livre, Écriture : Mémoires d’un métier, Stephen King confesse qu’il marche tous les jours.

Personnellement, j’en ai fait une habitude quotidienne et cela fonctionne parfaitement pour moi.

Aller faire un tour permet de prendre du recul et de mieux étudier la situation pour trouver les meilleures idées possibles à sa résolution.

  • Se taire

Vous connaissez sans doute le proverbe « Le silence est d’or ». En effet, dans une situation conflictuelle, le silence est beaucoup plus éloquent que la parole car dans cette situation souvent, nous n’employons pas des mots tendres envers notre interlocuteur. Nous avons plutôt tendance à déverser toute notre colère sur lui ou elle. Pour ne pas avoir à regretter, puis à s’excuser encore et encore, vaut mieux se taire le temps de se calmer.

5. Changer de stratégie

  • Adopter une autre attitude

Face à un problème, il peut nous arriver d’adopter une attitude qui ne fait que l’empirer. Il est alors important de se remettre en question et d’agir autrement.

  • Changer le contexte ou les circonstances

Souvent, il suffit de modifier un élément dans une situation pour éliminer un problème.

Exemple : Je voulais que ma fille cesse de jouer avec la prise de sa chambre, j’ai tout simplement posé un cache pour éviter de lui rappeler le danger plusieurs fois par jour.

  • Changer d’environnement

Parfois, nous pouvons être contraint de démissionner, de licencier un salarié ou de déménager pour pouvoir aller de l’avant.

  • Adopter un autre langage

Le langage non verbal est beaucoup plus parlant que le langage verbal. Le fait de ne pas sourire, de froncer les sourcils, de pointer du doigt… peut déclencher des conflits.

6. Chercher de l’aide

  • Faire appel à nos réussites passées

Il y a des problèmes qui se répètent et qu’on peut réussir à résoudre grâce aux leçons que nous tirons de nos expériences passées.

  • Demander conseils aux autres

Il y a forcément une personne qui a déjà connu les mêmes difficultés que nous et qui a réussi à les résoudre. On peut alors lui demander conseils.

  • S’informer sur le sujet de nos préoccupations

Aujourd’hui avec internet, le manque d’expérience n’est plus une excuse. Nous pouvons tout y apprendre sur les blogs, les chaînes YouTube est les réseaux sociaux.

Tout arrêter ne signifie pas abandonner mais adopter une stratégie de résolution efficace face à une impasse.

J’espère que vous avez profité pleinement de ces informations.

Cliquez ici pour visualiser la vidéo YouTube de cet article.

Commentez, likez et partagez ces informations avec un ami.

A bientôt sur mrhblog.com

Share This