Je remercie Françoise de m’avoir accordée son précieux temps pour nous offrir des informations professionnelles qui vous aideront à vous lancer.

Quelles formations as-tu suivi ? 

J’ai un baccalauréat en économie et j’ai bénéficié d’une Formation pour être Sapeur Pompier (colonne mobile à la Réunion).

Quel est ton parcours professionnel, avant la création de ton entreprise ?

– Assistante maternelle dans une classe maternelle/CP

– Employée en maison de retraite

– Chauffeur Ambulancier

Comment t’est venue l’idée de créer une boulangerie ?

En faite , l’entreprise existait déjà et je me suis associée au patron (qui est aussi mon partenaire  dans la vie). Il est boulanger pâtissier.

Pourquoi ce concept ?

Le concept existait déjà. On a procédé cependant à  quelques changements. 

Par exemple,  au début, le magasin était séparé.  Il y avait un côté  boulangerie et un côté snack bar et puis il avait aussi baby foot, billard…

À quoi ressemble ton quotidien ?

Ma journée  type c’est d’être à  mon poste dès 3 h du matin pour commencer à  tout préparer afin de pouvoir servir nos clients dès l’ouverture de la boulangerie, c’est à dire 5h30 du matin. Nous leur proposons du pain, des viennoiseries, des sandwichs, Burger et autre…

En effet, il y a des travailleurs qui passent récupérer leur repas (salades ou sandwichs) tôt le matin. 

Après le rush du midi (lycéens et travailleurs) , je vais faire les courses pour le lendemain  ( légumes,  viandes, frites…)

Je m’assure que les commandes de gâteaux soient bien inscrites sur le tableau pour le pâtissier. 

Quelle a été ta plus grande difficulté ?

Ma plus grande difficulté, je dirais, ce fut ma timidité pour aller au devant des gens. Avec l’expérience, cela ne se voit plus.

Quelle a été ta plus grande satisfaction ?

C’est lorsque les clients nous remercient pour notre accueil car ils font souvent allusion aux autres magasins .

Et aussi quand le client apprécie le gâteau qu’il avait commandé. 

Quels sont tes projets ?

Faire un petit coin pour les glaces…

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes qui souhaitent créer leurs sociétés ou travailler dans une boulangerie ?

Pour tout activité,  si on décide  de se lancer il faut aimer . Tout le monde aime faire la fête mais dans ce milieu,  on est parfois trop fatigué et quand tu as fini ta journée du 24 ou 31 décembre,  tu ne penses qu’à ton lit. Nous faisons en sorte d’offrir le meilleur réveillon à nos clients et nous remettons à plus tard, la fête pour nous.

Et puis, de toute façon, nous ne sommes plus très jeune.

Pour en savoir plus sur ce métier, cliquez-ici.

Share This